De ou à ?

Ceux qui se souviennent de « c’est la faute à Voltaire » savent que cette tournure est populaire et incorrecte, puisque c’est la faute DE… Par contre, à force de la lire et de l’entendre surtout sans avertissement pour ceux qui ne voient pas l’allusion populaire, elle devient de plus en plus une référence.

5957804bb81797022689f2cc62bb45e4

close
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire !