C’est la fête des faite !

Hélène BONDUELLE sur I-TELE : « La victime s’est faite agresser » Non ! Une femme s’est FAITE belle pour son amoureux – et il la remercie – , mais pour son agresseur, elle s’est FAIT agresser, malheureusement  …

Donc, le participe passé « fait » immédiatement suivi d’un infinitif est toujours invariable !

close
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire !