Immolation par l’eau

S’immoler par le feu : Dans cette expression, le problème n’est pas « par le feu » mais plutôt « s’immoler ».

En effet, d’après les meilleurs dictionnaires :  » Une immolation (du latin immolare « offrir un sacrifice ») est un sacrifice généralement religieux. Par extension, « immolation » est devenu maladroitement synonyme de « tuerie » ou « massacre » de victimes sans défense, particulièrement par le feu, mais pas uniquement. L’immolation peut avoir lieu par l’eau, le feu, la terre, le bois, le fer ou tout autre moyen. Le moyen le plus fréquent étant le feu, on attribue injustement l’action d’immoler au feu, alors qu’il faudrait préciser le moyen utilisé (par exemple « immolé par l’eau », « immolé par le feu »). » (Wikipedia).

On peut donc retenir que l’immolation est une forme de sacrifice suicidaire et l’on peut en préciser le moyen pour la réussir, pas obligatoirement par le feu.

De plus, chaque fois qu’un individu met fin à sa vie par cette forme, on parle a tort d’immolation pour la majeure partie des cas alors qu’il ne s’agit que d’un suicide, assez spectaculaire quand il est fait par le feu. Les journalistes – entre autres – ont réduit le sens de ce mot, et le monde de Panurge les suit…

Et vous ? Que pensez-vous de l’immolation par l’eau ?

close
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire !